La FinTech ou la technologie financière, est un terme générique qui couvre une multitude d'entreprises utilisant des logiciels et des technologies pour fournir des services financiers. Cela comprend entre autres les banques en ligne, les sociétés de paiement mobile et les sociétés de transfert de fonds en ligne. Lentement mais sûrement, les institutions financières traditionnelles reconnaissent la valeur de la FinTech afin de répondre de manière appropriée aux tendances financières et technologiques innovantes, de réduire leurs coûts et d'améliorer leurs relations clients.

L'introduction de la première carte de crédit est un des premiers exemples de Fintech qui a changé le monde financier. Les progrès actuels sont principalement axés sur la manière de rendre les choses plus efficaces pour les consommateurs et les entreprises, comme les paiements en ligne, les transactions sans contact et les services bancaires mobiles. La Fintech est tout type de technologie conçue pour améliorer et automatiser l'utilisation des services financiers.

Cette industrie évolue rapidement et elle a aidé le secteur financier à surmonter divers défis. Encore une industrie nouvelle et en expansion dont les attentes s'étendent à une gamme de compétences techniques et d'ingénierie. Voici donc les compétences les plus recherchées au sein de la technologie financière en ce moment.

Compétence n°1: Blockchain

La demande croissante d'experts en blockchain peut être directement liée à l'explosion de l'industrie de la crypto-monnaie. Au cours de la dernière décennie, l'augmentation exponentielle de la valeur des monnaies numériques telles que le Bitcoin a perturbé le secteur bancaire de base. En tant que technologie sous-jacente, la Blockchain utilise un système de transactions unique, partagé, consensuel et basé sur un "grand livre" pour permettre le prêt, le déplacement, le commerce et le rapprochement de l'argent à travers le monde.

La théorie de la blockchain est assez bien connue à l'heure actuelle, mais elle n'est pas facile à comprendre. Par conséquent, il y a une pénurie de personnes capables de comprendre l'écosystème et de créer des applications dans son environnement. Selon une étude récente menée par Linkedin, la demande de développeurs blockchain augmente de 30% d'année en année. Et nous ne pouvons que nous attendre à ce que la demande continue de croître à l'avenir, car les taux d'adoption et d'introduction de nouvelles solutions de blockchain pour les institutions financières ne cessent d’augmenter.

Compétence n°2: Cybersécurité

L'explosion du secteur des services financiers en ligne a créé une nouvelle race de cybercriminels. Les start-up Fintech sont particulièrement vulnérables aux menaces. De telles attaques peuvent entraîner une perte d'informations, nuire à la réputation, mettre à rude épreuve les relations commerciales, avoir de graves conséquences juridiques. Étant donné que les entreprises de technologie financière traitent de grandes quantités de données, y compris des données confidentielles et sensibles relatives aux clients et aux transactions, les professionnels de la cybersécurité sont donc une priorité. Toute entreprise de technologie financière se doit de renforcer sa cybersécurité, car les failles de sécurité ont le potentiel de gâcher irrémédiablement la réputation et la crédibilité de l'entreprise.

Pour faire face à ces attaques, les entreprises se doivent d’assurer une augmentation annuelle de 23% du coût de la cybersécurité et de la prévention du crime. Les cybercriminels sont de plus en plus intelligents et les cyberattaques sur les plates-formes financières de plus en plus sophistiquées.

Compétence n°3: Machine Learning et Intelligence artificielle

De plus en plus de personnes se retrouvent sous l'égide de la FinTech, grâce à l'omniprésence d'Internet. Alors que la technologie perturbe et redéfinit les services financiers, elle génère également de vastes quantités de données utiles qui doivent être examinées, analysées et interprétées. À cette fin, la connaissance de technologies telles que le Machine Learning, l'Intelligence Artificielle et le Big Data est essentielle.

Une différence entre les entreprises FinTech et les grandes institutions financières est que ces dernières ne parviennent souvent pas à convertir leurs vastes quantités de données générées par les utilisateurs en informations utiles. Par conséquent, les personnes ayant une expertise en science des données et en technologies connexes sont particulièrement recherchées par les entreprises FinTech. Ces compétences peuvent aider ces entreprises à mieux comprendre les données brutes et à tirer des conclusions pertinentes sur leurs clients. La combinaison de machines intelligentes et d'humains qualifiés aide également ces entreprises à mettre en œuvre des pratiques d'automatisation et à rendre leurs services plus rapides, moins chers et plus fiables.

Compétence n°3: Soft skills

Contrairement à la perception populaire, un employé FinTech ne peut réussir sur le dos de ses seules compétences techniques ou financières. La Fintech est appelée à être le plus gros employeur de nouveaux directeurs financiers qui devront désormais avoir une compréhension approfondie des technologies de l'information à tous les niveaux, ainsi que les compétences générales essentielles nécessaires pour gérer des équipes, diverses personnalités et être de grands décideurs. Les professionnels de la FinTech doivent donc constituer un solide portefeuille de compétences générales pour réussir à long terme dans ce secteur. Les compétences qui pourront s’avérer les plus indispensables sont les compétences humaines qui regroupent l’intelligence émotionnelle, la communication et l’empathie. Faire preuve de créativité est aussi un plus. Les travailleurs FinTech doivent être agiles et adaptables pour faire face efficacement aux changements rapides. Ils devront faire preuve d’adaptabilité et de flexibilité.